Cup or faces paradox

=

 

Le fond et la forme s'engendrent mutuellement, tels le Yin-Yang.

 

Il importe de faire remarquer l'Ancienne Civilisation étant déjà entrée en décadence qu'il devint rapidement nécessaire "d'inventer" les notions de "jeune yin/vieux yin" et "jeune yang/vieux yang", afin de faire bien comprendre que cette relation est dynamique et que le Dao est, par définition, mouvement.

 

Nous poserons diverses questions idiotes :

 

- Pourquoi ne naissons-nous pas et ne restons-nous pas heureux tout le temps de notre existence ?

 

- Pourquoi les gouvernants s'acharnent-ils à faire le malheur de leurs peuples ?

 

Nota : ma formulation implique par elle-même un lien dont je tenterai d'éviter de tenir compte (du moins dans un premier temps). ma référence première est la fable du "chien et du loup", mais elle ne tient pas compte du phénomène de la domestication : un loup éduqué tel un chien ne peut pas survivre dans la nature.

 

Le but poursuivi sera plutôt une illustration de mon idée (mon "dada") de vouloir qualifier Alan Watts de taoïste, étant entendu que le Dao est un idéogramme chinois mais sa réalité universelle.

 

Afin de tisser les items, ils seront plusieurs fois utilisés sous des aspects, des niveaux ou des angles différents.